Aude is in the kitchen: indépendance et descendance.

Aude is in the kitchen: indépendance et descendance.

Mes escapades gourmandes


Auberge du Col de Truges

Deuxième jour sur mes terres natales et nous voilà partis mes parents, la bonne maman et moi non loin de Villié-Morgon pour s'offrir un bon moment de cuisine beaujolaise. Nous arrivons dans un cadre magnifique où siège cette auberge de famille qui ravit ses clients depuis plus de trente ans désormais. Je vous laisse apprécier par vous-mêmes.

 

IMG_2457.JPG

 

Le patron et chef, Jean-Jacques Soudeil, nous présente une carte arborant une cuisine traditionnelle avec ses spécialités beaujolaises. Le choix est difficile, preuve en est que les quatre convives que nous sommes optons tous pour des mets différents....

 

IMG_2461.JPG

 

Pendant que le chef s'active en cuisine afin de ravir les gourmands que nous sommes, la patronne accompagnera notre apéritif de délicieuses rillettes de porcs faites maison.

 

IMG_2464.JPG

 

L'entrée ouvrira le bal avec pour l'un une terrine de lapin, pour les autres un foie gras mi-cuit, un chausson d'escargots ou encore une salade de chèvre chaud. Chacun se régala..... 

 

IMG_2470.JPG

 

IMG_2473.JPG

 

IMG_2468.JPG

IMG_2472.JPG

 

Suivront en plats principaux, les spécialités du chef, le coq au vin pour papa, la pièce de boeuf aux morilles pour maman et la délicieuse andouillette à la moutarde pour ma petite personne. Encore des mets bénis des Dieux.... Le tout accompagné d'un succulent gratin dauphinois et d'une ratatouille somme toute maison non moins délicieuse.

 

IMG_2476.JPG

IMG_2478.JPG

 

IMG_2481.JPG

 

Pour terminer notre déjeuner beaujolais sur une note sucrée les uns se laisseront tenter par une poire Belle Hélène, alors que d'autres craqueront pour la soupe de fruits rouges ou la crème brûlée.

 

IMG_2486.JPG

IMG_2488.JPG

IMG_2491.JPG

 

Et nous voilà encore une fois délicieusement rassasiés...Que dire? Une cuisine traditionnelle qui étonne par son mélange de saveurs, la qualité des produits employés, la présentation, l'authenticité. Pour accompagner ces mets papa avait choisi un Chateau de Bellevue Morgon 2009 parmi une carte des vins de grande qualité. Un vin d'excellente facture toute en rondeur et en souplesse, parfaitement équilibré. Très agréable en bouche.

 

IMG_2465.JPG

Pour conclure, si vous êtes de passage dans les monts du Beaujolais, n'hésitez pas à faire une halte à l'auberge du Col du Truges. Il y en a vraiment pour tous les palais et vous passerez à table dans un cadre vraiment magnifique avec vue sur les vignes.

 

IMG_2483.JPG

Auberge du Col de Truges

Col du Truges

69910 Villié-Morgon


24/09/2013
0 Poster un commentaire

Big Fernand

La semaine dernière, ma moitié et moi nous sommes laissés tenter par la suggestion d'une de mes amies de déguster un des meilleurs hamburgers de Paris ( selon le Figaroscope). Si vous êtes lecteur de mon blog, peu de chance que vous n'ignoriez plus longtemps l'existence de ce spécialiste du hamburger parisien. Vous devrez donc vous rendre 32 rue Saint-Sauveur à Montorgueil et vous armer de patience, puisque la notoriété du Big Fernand et de ses burgers "revisités" à la française l'a précédé depuis fort longtemps. A emporter ou sur place, vous aurez le choix de la meilleur façon de déguster votre hamburger.

 

IMG_2511.JPG

 

Nous arrivons au 32 rue Saint-Sauveur et une longue queue se dresse devant le comptoir où les serveurs chantent les commandes dans une ambiance très sympa. Nous voilà donc, intégrés à la foule, patientant carte en main. Le temps étant avec nous, rien de plus agréable que de choisir tranquillement par lequel de ces burgers franchouillards nous allions nous laisser tenter.

Le choix s'offre à nous entre le Big Fernand (boeuf, tomme de Savoie, persil plat, tomates séchées...), le Bartholomé (boeuf, fromage à raclette, poitrine de porc fumée...), le Philibert (poulet, tomme de Savoie, estragon, aubergines grillées....), le Victor (veau, fourme d'Ambert,oignons confits, coriandre...), l'Alphonse (Agneau de lait, tomme de Savoie, coriandre, aubergines grillées...). Mais vous pouvez également laisser libre court à votre imagination et surtout à votre gourmandise en créant votre hamburger à votre mesure.

 

IMG_2517.JPG

On nous trouve enfin une table, je suis d'emblée séduite par l'ambiance très bobo, le bruit, l'accueil de nos hôtes en chemises à carreaux et béret. 

 

IMG_2520.JPG

 

Notre choix se porte sur le Bartholomé....Rien à redire, nous avons bien à faire à un burger bien de chez nous, tout est délicieux: le pain, le steack hâché de boeuf parfaitement saignant et épais juste ce qu'il faut, le fromage à raclette, la poitrine de porc fumée, les oignons confits, la ciboulette et la fameuse sauce Big Fernand se mariant délicatement avec la sauce Tata Fernande. Le tout servi avec des frites maison, succulentes, dites Fernandines et une Ch'ti, fameuse bière du nord. What else???

 

IMG_2526.JPG

Seul bémol à notre excursion gustative, le Big Fernand est un véritable fast food, vous engloutirez votre burger en quelques minutes avant de mettre les voiles pour fuir le vacarme ambiant. Sans conteste, une des meilleurs adresses de burgers de Paris, et, nous y reviendrons, sans aucun doute, cela dit nous opterons vraisemblablement pour la version "à emporter".


06/10/2013
3 Poster un commentaire

Daniel et Denise

Je commence aujourd'hui une nouvelle catégorie d'articles histoire de partager avec vous mes escapades gourmandes.... je pense que vous commencez à connaître ma cuisine et j'ai ressenti l'envie de vous faire découvrir les restaurants, les troquets, les établissements qui ont su m'apporter du plaisir gustatif, me toucher et m'offrir un excellent moment seule ou entourée des miens.

 

Me voilà à peine arrivée sur mes terres lyonnaises natales que mes parents m'invitent chez "Daniel et Denise", un véritable bouchon (restaurant lyonnais) tout ce qu'il y a de plus authentique. Les lyonnais ne viennent pas par hasard au coeur du 3ème arrondissement de Lyon, rue de Créqui, ils se rendent chez Daniel et Denise, un établissement dont la réputation n'est aujourd'hui plus à faire.

 

IMG_2436.JPG

 

 

Le restaurant se compose de deux pièces décorées de façon relativement traditionnelle. Les nappes sont rouges et blanches, des casseroles sont accrochées au mur côtoyant Guignol (oui, la célèbre marionnette) ainsi que de multiples photos encadrées de diverses célébrités témoignant de la renommée de cette institution lyonnaise.

 

Ce lundi midi nous avons donc satisfait nos palais délicats avec les mets du meilleur ouvrier de France 2004. La carte est généreuse et nous propose les recettes distillées des grand-mères lyonnaises.

 

Pour ma part, les chaleurs de l'été indien accompagnant ce début de semaine, je porte mon choix sur une entrée toute en fraîcheur: un gâteau de tomates au fromage frais accompagné de roquette. Très honnêtement un pur délice et vous devriez rapidement découvrir au fil de mes recettes ma version de cette délicieuse entrée estivale.

 

IMG_2438.JPG

 

Comme vous pouvez l'admirer sur cette photo, il s'agit d'alterner des couches de tomates fraîches et de fromage frais (de chèvre vraisemblablement)... Le gâteau était nappé d'une sauce au basilic... Bref un régal toute en légèreté ... et une source d'inspiration pour la cuisinière que je suis.

 

Je continue mon périple gustatif du jour en optant pour le poisson du jour: dos de cabillaud et ses petits légumes. Une merveille de perfection, la chair du poisson était cuite de façon remarquable, les légumes cuits al dente (tout comme je les aime)...

 

IMG_2440.JPG

 

 

Le tout accompagné de pommes de terre sautées et du fameux gratin de macaronis, pour le coup beaucoup moins light, en même temps nous étions là pour nous faire plaisir...

 

IMG_2441.JPG

Une soupe aux fraises viendra clôturer cette escapade lyonnaise. Bref, vous l'aurez compris je recommande à 100% "Daniel et Denise", un établissement qui offre un accueil plus que sympathique dans un cadre vraiment très agréable. Il y est servi une cuisine de bistrot sans chichis, authentique et innovante à la fois, qui plus est à un tarif fort raisonnable au regard de sa renommée. Tout est à goûter les yeux fermés et la cave de qualité. Bref, un de ces bouchons où il fera bon y revenir....

 

Daniel et Denise

159, rue de Créqui

69003 Lyon

Pensez à réserver au 04 78 60 66 53

//daniel-et-denise.fr


24/09/2013
0 Poster un commentaire

Un week-end de décembre à Prague

Je profite de ma semaine de vacances pour partager avec vous ma récente escapade praguoise.... Je suis partie 4 jours avec une amie, une semaine avant Noël, traîner mes basques dans la capitale de la République Tchèque, à Prague donc....

 

IMG_5738.jpg

 

La ville aux 100 clochers est une ville magnifique.... on ne sait vraiment pas où poser les yeux, tellement il y a de belles choses à contempler: l'hôtel de ville de la vieille ville et sa célèbre horloge astronomique, les ruelles sinueuses du quartier juifs, les bords de la Vltava, le pont Charles, l'église Saint Nicolas, le château de Prague... Ce qui m'a le plus marqué c'est cette impression que chaque quartier de Prague a une ambiance qui lui est propre avec un charme bien à lui. En cette période de Noël, la ville semblait à la fois agitée et romantique, festive. Mais prenons le temps surtout de découvrir la cuisine tchèque.

 

La cuisine tchèque est particulièrement copieuse, et ce n'est rien de le dire..... Les influences autrichiennes et allemandes mettent la viande à l'honneur (porc, canard et boeuf notamment), alors que les saveurs épicées de l'Europe centrale invitent nos papilles à la découverte de nouveaux horizons culinaires.

 

Notre premier dîner en ville nous l'avons passé dans une hospoda (brasserie traditionnelle).... il fût difficile de faire notre choix parmi toutes les spécialités que nous trouvions sur la carte qui nous était présentée...nous avons  dégusté de succulents travers de porc (ribs) marinés dans une sauce aigre-douce servis avec des crudités crues sauce Roquefort et des french fries... le tout accompagné d'un cidre tchèque . Je vous laisse admirer le plat tel qu'il m'a été présenté, autant vous dire que j'étais complètement rassasiée après tout ça...

 

IMG_2836.JPG

 

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons chaussé gants et bonnet afin de vivre au plus près cette période de l'Avent praguoise.... Nous avons passé la journée dans la vieille ville, place de l'hôtel de ville puis quartier juif l'après-midi.... Quelle ambiance féérique.... chaque quartier présentant un majestueux sapin dominant des échoppes de vin chaud, de gâteaux tressés et d'artisanat traditionnel tchèque. Ces marchés de Noël regorgent de spécialités de l'Avent... je vous laisse admirer.

 

IMG_5791.JPG

 

IMG_5837.JPG

 

 

IMG_5955.JPG

 

IMG_5993.JPG

 

IMG_5998.JPG

 

Le samedi soir, pour le dîner, nous tenterons non pas la brasserie mais le restaurant....

 

IMG_2880.JPG

 

...dans une petite ambiance tamisée nous nous laisserons tenter par le plat typique tchèque, le goulasch. Bien que son origine soit hongroise, il existe la version traditionnelle tchèque.  C'est un met composé de viande de boeuf, de bouillon de boeuf relevé avec du paprika, d'oignon et de poivrons. Il est servi avec des knedliky (tranches de pain bouilli) ou dans une miche de pain de campagne. C'est un plat délicieux, bon marché et très consistant.

 

IMG_2884.JPG

 

Mon amie quant à elle optera pour un quart de canard servi avec du chou rouge et des knedliky. Certains étaient à base de pain et d'autres de pommes de terre. Ces derniers, coupés en tranches, vraiment très consistants remplacent le pain et se marient très bien avec les plats en sauce.

 

IMG_2883.jpg

 

Et pour faire descendre le tout..... une bonne bière bien fraîche....

 

IMG_2882.jpg

 

Le lendemain, nous nous dirigerons au coeur de la ville, vers la célèbre place Venceslas. Cette très large avenue bordée par de nombreux palais et bâtiments de grande valeur architecturale pourrait être considérée comme l'équivalent de nos Champs Elysées. La place est dominée par la statue équestre de Saint Venceslas, au pied de laquelle les praguois se donnent rendez-vous pour se rendre au musée national ou encore à l'opéra.

 

IMG_5959.JPG

 

IMG_5966.JPG 

 

IMG_5851.JPG

 

Notre journée se poursuivra dans le quartier du château de Prague.....où les bonnes odeurs de trdelnik imprègnaient l'atmosphère. Ce dessert d'origine slovaque est un petit rouleau de pâte cuite sur feu de bois et parfumé au sucre et à la cannelle, il se déguste à n'importe quel moment de la journée.

 

IMG_6071.jpg

 

IMG_5841.JPG

 

...puis au hasard de notre ascension nous sommes tombés sur une boutique spécialisée dans la confection de ces délicieux biscuits au pain d'épices....

 

IMG_6095.jpg

 

IMG_6098.jpg

 

IMG_6105.JPG

 

IMG_6110.JPG

 

Après avoir effectué quelques emplettes et nous être remplis les narines de ces délicieuses effluves de pain d'épice, de cannelle et autres senteurs exquises, nous avons poursuivi notre ascension  vers la résidence des souverains de bohème.

 

IMG_6091.JPG

 

Nous avons choisi de prendre un rapide déjeuner sur la terrasse chauffée du café du Palais Lobkowicz offrant une vue exceptionnelle sur Prague.

 

IMG_6122.JPG

 

 J'ai pu y déguster probablement la meilleure soupe à la tomate que je n'avais jamais mangé.... puis nous avons opté pour des sandwichs très originaux et délicieux accompagnés de coleslaw et de chips maison.

 

IMG_2886.JPG

 

 

IMG_2889.JPG

 

IMG_2890.JPG

 

IMG_2893.JPG

 

Après une après-midi à traîner aux alentours du château de Prague, nous sommes redescendus vers l'opéra national pour assister à un opéra, Turandot de Giacomo Puccini. C'était vraiment une expérience très enrichissante....

 

Finalement visiter Prague en hiver n'est pas une erreur, loin de là. L'atmosphère y est vraiment très particulière et les amateurs de culture apprécieront de se réchauffer en allant voir un ballet ou un opéra, le choix ne manque pas.... pour les amateurs de bonnes tables, ils trouveront la chaleur dans les brasseries, restaurants ou cafés servant une cuisine simple, copieuse et riche en saveurs épicées. 

 

 

 

 

 

 

 


26/12/2013
0 Poster un commentaire

Zoko Moko

Je profite d'une soirée de tranquillité pour vous faire, enfin, partager, et surtout pour vous recommander, l'une de mes dernières escapades gourmandes. Mes parents étaient de séjour dans le Béarn voilà quelques semaines maintenant. Connaissant leur goût pour Saint-Jean-de-Luz je leur ai proposé de déjeuner dans un petit restaurant fort bien côté par la critique culinaire, notamment par le Guide Michelin puisque ce dernier lui a même attribué l'une de ces fameuses étoiles. Le guide évoque le Zoko Moko (coin tranquille en basque) comme la place, je le cite, où "se bousculent les papilles. Bien pensées, centrées sur de bons produits locaux travaillés avec soin et relevés par des associations originales, ses assiettes régales".

 

Nous sommes arrivés trempés dans ce petit restaurant, situé rue Mazarin...Il faut dire que le Pays-Basque était frappé depuis plusieurs jours par le "crachin breton".... Bref, à peine passé le pas de la porte que le personnel nous accueillait chaleureusement.... nous débarrassant de nos manteaux et parapluies de circonstance pour nous guider à notre table. L'ambiance me saisit d'emblée... une atmosphère à la fois simple et raffinée.... la salle alliant harmonieusement l'authenticité grâce à son mur de pierres grises et la modernité au design sobre. Le cadre est parfait. Le serveur nous propose une carte prometteuse... les produits de la mer ont la première place.... Notre choix s'avère difficile tant notre appétit est aiguisé par tant de mets alléchants...Nous opterons pour le menu d'une quarantaine d'euros (entrée, plat, dessert).

 

Le bal dégustatif s'ouvrira avec une mise en bouche concrétisée par une verrine accueillant un succulent velouté de potiron.

 

IMG_2749.JPG

 

Puis nous avons commencé, pour les uns avec le foie gras "Andignac" au touron piment d'Espelette et pour les autres par les langoustines de casier, le corps rôti, la pince en croquette, émulsion de bisque, gingembre et citronnelle. Le déjeuner commençait divinement, non seulement les plats préparés par le chef Rémy Escale Benedeyt sont de véritables oeuvres d'art pour les yeux mais également pour les papilles. 

 

IMG_2752.JPG

 

IMG_2750.JPG

 

IMG_2753.JPG

 

 

Notre voyage s'est ensuite poursuivi autour d'aussi magnifiques plats principaux... Mon père avait opté pour le merlu de ligne de Saint-Jean-de-Luz au court-bouillon, jeunes légumes "Bastellica", tandis que ma mère et moi-même tentions les coquilles Saint-Jacques juste saisies à l'huile d'olive, vichyssoise, poireaux en tagliatelles. Le paradis pour les amoureux des produits de la mer. Ces derniers sont cuisinés simplement mais avec caractère, leur goût est préservé et le choix des aliments les accompagnant excellent. Le plaisir était vraiment en bouche... un pur régal.

 

IMG_2758.JPG

 

IMG_2761.JPG

 

Et pour finir, le dessert nous a permis de constater que ce jeune chef était tout aussi doué en version sucrée qu'en version salée..... Les plus gourmands ce sont laissés tenter par le Txuri Beltz "version 2013" parfait caramel et mousse de chocolat noir, tandis que ma mère, plus raisonnable concluait avec la banane caramélisée, nougatine d'amande, glace et chantilly vanille, comme une "banana split". Pour le Txuri Beltz, je n'ai malheureusement pas eu le temps d'immortaliser ce superbe dôme tout en chocolat trônant au milieu de son assiette blanche. En effet, le serveur nous l'a présenté puis nappé d'un coulis de chocolat chaud, ce qui a bien évidemment fait fondre délicatement la pièce. Je n'ai qu'un mot un dire....."Yummy" comme le disent nos camarades d'outre-atlantique.....

 

IMG_2766.JPG

 

IMG_2771.JPG

 

IMG_2769.JPG

 

Nous terminerons notre déjeuner avec un excellent expresso accompagné de nouvelles gourmandises sucrées.... En conclusion, je ne peux que recommander cette adresse où la cuisine est délicieuse et encore prometteuse...le service discret mais attentif....La carte des vins belle...Très certainement l'une des belles tables du Pays Basque. Je vous la recommande sans l'ombre d'un doute.

 

Zoko Moko

6 rue Mazarin

64500 Saint Jean de Luz

05 59 08 01 23

Réservation conseillée


29/11/2013
2 Poster un commentaire